La querelle de la liberté (socialisme et libéralisme)

 

                13 séances, 26 heures, 6 ECTS

                cours en français

                vendredi 9h10-10h50 (à partir du 9 octobre 2008)

                FFUK, nám. J. Palacha 2 salle 218

 

                Le rapport entre la liberté politique et la question sociale devient au plus tard chez Marx (qui parle de l’émancipation vraie de l’homme comme distincte de l’émancipation politique) une question centrale de la philosophie politique. Cette critique du libéralisme n’est pas loin de la doctrine hégélienne de la liberté (par exemple dans l’analyse hégélienne du besoin dans ses Principes de la philosophie du droit).

                Raymond Aron appartient parmi les auteurs les plus importants qui se sont focalisés sur le rapport entre le libéralisme et les formes diverses du socialisme. Son Essai sur les libertés établit une confrontation entre Marx et Tocqueville, ce qui lui permet de saisir la tension entre les partisans des libertés « formelles » et celles « réelles ». En plus, Aron pose la question qui est restée actuelle et qui porte sur la relation entre les deux doctrines politiques et la « société technicienne ».

                Le cours se propose de parcourir les philosophies politiques discutées par Aron, pour arriver à l’analyse même offerte par Essai sur les libertés. Vers la fin, on montrera d’autres confrontations possibles, par exemple en se référant aux réflexions dans un sens parallèles de Hannah Arendt sur le rapport entre la question sociale et la liberté politique (dans son On Revolution).

 

Textes de base :

Benjamin Constant, De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes, in : Ecrits politiques, Paris 1997, p. 589-619.

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique (1835, 1840), OEUVRES COMPLÈTES, I, éd. J.-P. Mayer, Gallimard 1951.

G. W. F. Hegel, Vorlesunugen über die Philosophie der Weltgeschichte, Bd.I: Die Vernunft in der Geschichte, vyd. J. Hoffmeister, Meiner, Hamburg, 1955, réédité 1980.

G. W. F. Hegel, Grundlinien der Philosophie des Rechts, éd. J.Hoffmeister, Meiner, Hamburg 1999

K. Marx, Kritik der Hegelschen Dialektik und Philosophie Überhaupt (Schlußkapitel der „Ökonomisch-philosophischen Manuskripte“), in: Marx/Engels, Studienausgabe, I, Berlin 2004, pp. 67 – 88

K. Marx, Zur Judenfrage, in: Studienausgabe I, Berlin 2004

K. Marx, Die entfremdete Arbeit, in: Ökonomisch-philosophische Manuskripte, Studienausgabe II, pp. 77 – 90

Raymond Aron, Essai sur les libertés (1965), Hachette, Paris 1998

Hannah Arendt, On Revolution (1965), Penguin books 1990.